Le prix des œufs redescend

366

La dernière note de conjoncture de la DRAAF Bretagne vient d’être publiée. Selon celle-ci, le cours des œufs, en augmentation depuis septembre, redescend en janvier. Le prix moyen mensuel des œufs destinés à la transformation (cotation TNO industrie à 0,73 €/kg) fléchit d’un tiers en un mois ; celui des œufs coquille (cotation TNO synthèse à 7,72 €/100 œufs) perd 13 % sur la même période.

Concernant la volaille de chair, les volumes de poulets abattus en décembre perdent 11 % sur ceux de novembre et 1,4 % sur ceux de décembre 2017. Ce- pendant, en cumul annuel, ils excèdent de 4 % ceux de 2017. Les abattages en dindes progressent par rapport à novembre (+ 6 %), mais faiblissent comparés à décembre 2017 (– 3 %), ainsi qu’en moyenne annuelle (– 2%). Les prix français à la production du poulet standard (0,88 €/kg vif) et de la dinde (1,15 €/kg dvif) dépassent de 3 % leurs prix respectifs de décembre 2017. Cependant, en moyenne annuelle, ils baissent légèrement.

Le 10 janvier, la région Bretagne officialise son entrée au capital du groupe d’Aucy holding (filières œufs et légumes). Pour respecter son engagement pris en novembre 2017, de sortir du modèle de l’œuf de poules en cage à l’horizon 2025, le groupe investit dans une future casserie d’œufs Cocotine à Ploërmel (56).