Le Groupe Bobet rachète la société SO.DI AVI

198

Le Groupe Bobet, spécialiste des équipements et fournitures pour l’agroalimentaire, annonce l’acquisition de la société morbihanaise SO.DI.AVI. La signature a eu lieu le 31 mai à Rennes, entre Jérôme Bobet, PDG du Groupe Bobet (BMT Finances), Philippe Corbille, PDG de SO.DI AVI.

Partageant des méthodes de travail et des approches clients communes, ce rapprochement vise à développer des synergies fortes entre SO.DI AVI, spécialisé dans le matériel pour les lignes d’abattage de volailles, et TERMET, dédiée aux autres lignes (bovins, ovins, porcins). Leurs activités sont donc complémentaires.

Depuis 2003, SO.DI AVI est fournisseur et distributeur de matériels d’abattage de volailles, spécialisé dans la maintenance de pièces pour les chaînes de ces lignes et dans la fabrication ou la commercialisation de matériels spécifiques (convoyeurs aériens, matériels portatifs pour plumeuse, etc.). Elle est également le distributeur exclusif pour la France des produits du fabricant hollandais PMJ (équipements complets pour l’abattage, l’éviscération et la découpe de canards et dindes).

En croissance régulière, SO.DI AVI a atteint un chiffre d’affaires d’1 million d’euros à la fin 2016. A l’approche de la retraite, son dirigeant souhaitait anticiper la reprise de sa société afin d’en assurer une transition pérenne.

À l’instar de ses précédentes acquisitions, le Groupe Bobet entend laisser à la société SO.DI AVI son indépendance en termes de fonctionnement et d’identité. Toutefois, compte tenu de la taille de celle-ci, la direction est rattachée à celle de Termet.

Si SO.DI AVI emploie actuellement deux collaborateurs, le Groupe Bobet mise sur un potentiel de développement sensible. Pour cela, il lance le recrutement de deux technico-commerciaux afin de doubler les effectifs d’ici la fin de l’année.

« En 2017, à périmètre constant par rapport à 2016, le Groupe Bobet devrait enregistrer plus de 5% de croissance. Même si ce rythme est soutenu depuis plusieurs années, nous ne souhaitons pas nous limiter à la seule croissance des sociétés historiques du Groupe. C’est pourquoi, nous abordons une phase active en termes de croissance externe, » explique Jérôme Bobet, PDG du Groupe.