LDC en croissance sur tous les pôles

597
Denis Lambert, président du directoire du groupe LDC

Ce 8 janvier, le Groupe LDC publiait son chiffre d’affaires consolidé du 3etrimestre 2018-2019 (du 1er septembre 2018 au 30 novembre 2018).

Ainsi pour les neuf premiers mois de l’exercice 2018-2019, le CA du groupe s’élève à 3 Mds d’€ contre 2,8 Mds d’€ en hausse de 6,3% avec des volumes en progression de 4,8% par rapport à l’exercice 2017-2018. Sur le 3ème trimestre, les ventes s’élèvent à 1 039,0 M€ en hausse de 8,8% en valeur et de 8,0% en volumes.

Volaille : croissance conforme aux attentes, premiers effets des revalorisations tarifaires

Hors amont, les ventes à fin novembre 2018 du pôle Volaille s’élèvent à 2 125,8 M€. Cette progression de 5,7% intègre les activités de la Société Favreau au 1er mars 2018, les activités de produits élaborés reprises à Doux au 22 mai 2018 ainsi que celles des sociétés Couthouis et Péridy depuis le 1er juillet 2018. Les volumes vendus sont en croissance de 5,6% (+1,4% à périmètre identique). En incluant l’amont, le chiffre d’affaires du pôle Volaille France s’élève à 2 322,6 M€ en progression de 6,4%.

Au 3etrimestre, le chiffre d’affaires Volaille hors amont est en hausse de 8,2% et de 7,8% en volumes.

La croissance organique du pôle intègre les premiers effets des revalorisations tarifaires mises en œuvre à compter du mois de novembre et destinées à faire face à la hausse des matières premières.

International : croissance organique solide en Pologne et intégration de Tranzit en Hongrie

Les ventes sur les neuf premiers mois de l’exercice ont progressé de 12,7% à 212,4 M€ sous l’effet de la contribution de la Société Tranzit (acquise le 22 août 2018 et intégrée dans les comptes consolidés à partir du 1er septembre 2018) et des bonnes ventes de produits élaborés et de spécialités en Pologne. La hausse des volumes est de 3,1%. Sur le 3etrimestre, les ventes en valeur progressent de 32,1% tandis que les volumes enregistrent une hausse de 16,4%. Cette progression importante des ventes s’explique par la contribution de la Société Tranzit et par une activité solide en Pologne.

Ces évolutions favorables s’inscriront positivement dans les résultats attendus du pôle en nette amélioration sur le second semestre de l’exercice par rapport à la première partie de l’année comme présenté par le Groupe à l’occasion de la publication de ses résultats semestriels.

Traiteur : activités en progression

Sur le pôle Traiteur l’activité des neuf premiers mois progresse de 2,5% avec des volumes vendus en hausse de 2,2%. Le chiffre d’affaires à fin novembre atteint 446,1 M€ contre 435,0 M€ à période comparable grâce à la dynamique confirmée sur les produits à marque dans les activités Frais et aux prises de parts de marché en surgelé.

Sur le 3etrimestre, les ventes s’élèvent à 158,4 M€ (+2,1%) avec des volumes en progression de 2,7%.

Perspectives

Malgré une fin d’année perturbée par les mouvements sociaux sur l’ensemble du territoire, le Groupe confirme son objectif de résultat opérationnel courant en léger retrait sur l’ensemble de l’exercice.