Hubbard investit 10 M$ sur son centre de sélection américain

260

Hubbard investit 10 millions de dollars sur son centre de sélection R&D à Walpole, dans l’État du New-Hampshire (Etats-Unis).

L’investissement vise à poursuivre l’amélioration des performances des produits Hubbard grâce à un programme de sélection. Ce plan d’amélioration est le résultat de l’acquisition de Hubbard par le Groupe Aviagen en février 2018.

Le projet consiste en l’extension et la modernisation du centre de sélection pedigree et du couvoir, qui seront aussi dotés des technologies et équipements avancés. Ces efforts visent à améliorer les performances et renforcer l’état sanitaire et le bien-être des lignées parentales mâles et femelles chair de la gamme Conventionnelle Hubbard.

La modernisation du site de Walpole devrait être achevée d’ici deux ans. Elle va permettre à Hubbard de tripler son volume de sélection pédigree aux États-Unis. En conséquence le nombre d’employés sur le site augmentera tout autant, par la création progressive des nouveaux postes nécessaires.

Pour améliorer la précision des méthodes de sélection génétique, les fermes et le couvoir Hubbard vont intégrer les technologies et techniques de dernière génération, également utilisées sur les sites R&D Aviagen, dans l’objectif d’accélérer le progrès génétique des animaux. L’imagerie par scanner permettra par exemple d’affiner la sélection sur des critères tels que l’état du squelette, le rendement et la qualité de la viande.

Les sites de Walpole vont aussi intégrer la technologie Lifetime Feed Conversion Ratio (LFCR), une méthode qui analyse l’indice de conversion alimentaire (IC) et le comportement alimentaire pendant toute la durée de vie de l’animal. Il sera donc possible de sélectionner avec précision les animaux présentant les IC les plus efficaces.