Deniau change de mains

218

Après avoir effectué son apprentissage ainsi que toute sa carrière au sein de Deniau, Loïc, qui en était le gérant depuis trente ans a souhaité céder son entreprise à moins de deux ans de la retraite. Il a alors auditionné plusieurs candidats. C’est Roland Wolfrum qui a acquis la société située à Javron-Les-Chapelles (53) le 26 juillet dernier.

L’activité historique de la société porte sur la confection de coques et de toitures des bâtiments avicoles. À la suite de la crise sanitaire d’Influenza aviaire de 2006, Loïc a diversifié son activité par le rachat d’une entreprise de mobil-homes haut de gamme (Nautilhome) afin d’assurer la pérennité de Deniau.

La relève est assurée

Loïc a préféré anticiper la reprise de Deniau, ce qui lui a permis de choisir son successeur. Roland Wolfrum a été séduit par l’entreprise mayennaise, située dans un secteur géographique dynamique. Dans sa carrière il a occupé des postes de directeur administratif et financier, directeur général, P-dg, et consultant financier. À 53 ans, Roland Wolfrum souhaitait acquérir une entreprise, il a ainsi saisi l’opportunité de rachat de Deniau qu’il veut continuer de faire vivre et d’évoluer, comme Loïc Deniau l’a fait avec une équipe motivée et compétente.

Des savoir-faire historiques

Loïc a été moteur dans l’évolution de son entreprise. Parmi les 35 salariés de Deniau, Franck Lesage, directeur commercial et Tony Beauvais, technico-commercial, vendent leurs produits partout en France et surtout en Bretagne et dans les Pays de la Loire. L’entreprise a effectué huit millions de chiffre d’affaires concernant l’activité avicole en 2016. Elle est en forte croissance depuis un peu plus d’un an.

Le site s’est agrandi au fil du temps et compte quatre bâtiments destinés à la confection de matériaux nécessaires au montage des coques d’élevages avicoles. L’ensemble des bâtiments (consacré aux activités avicoles et mobil-home) fait 14 500 m² sur un terrain de 69 500 m². Deniau a donc encore des possibilités d’agrandissement.