Au revoir l’agroalimentaire, bonjour le plein air

415

Romain Le Berre s’installe avec ses parents, Brigitte et Bruno, dans la perspective de reprendre l’entreprise familiale. Ils ont fait le choix d’installer une 3ème volière afin d’accueillir 18 000 poules pondeuses plein air. Ils ont construit leur bâtiment neuf à proximité de deux autres poulaillers, afin de mutualiser le centre de conditionnement pour une meilleure gestion du travail et de la biosécurité.

Romain et ses parents, Brigitte et Bruno Le Berre, ont récemment inauguré leur nouveau poulailler (1 420 m², 17 m x 84 m, Dugué, Agromat) de 18 000 poules pondeuses plein air (Hy-line, réforme 74 semaines), situé sur la commune de Plounévézel dans le Finistère. Ces dernières sont réparties en trois lots de 6 000 poules pondeuses. Le projet a duré trois ans, le temps de procéder aux échanges de terres « ici nous sommes à la frontière entre les Côtes-d’Armor et le Finistère, il a d’abord fallu trouver des terres à échanger avant de débuter les travaux », précise Brigitte. « Nousen avons trouvé à moins de quatre kilomètres afin d’obtenir la surface nécessaire, soit7,2 hectares de parcours », détaille-t-elle.

Romain a été salarié au sein de l’abattoir Volailles du Poher pendant 12 ans. En prévision du départ en retraite de son père d’ici deux ans, et suite à une sollicitation de Nutréa en 2016, l’envie de rejoindre l’EARL s’est concrétisée.

Le nouveau poulailler vient en complément des deux autres existants construits en 1981 et 1982 où Romain et ses parents élèvent 12 000 et 10 000 poules plein air en volières depuis 2011, date de début de partenariat avec Nutréa. 40 000 poules pondeuses sont ainsi élevées au sein de l’exploitation. Un salarié, Didier, intervient à mi-temps sur les trois poulaillers. En plus des poules pondeuses, ils possèdent un élevage de 26 000 poulettes au sol. Le centre de conditionnement (296 m²) commun aux poulaillers est entièrement neuf, des couloirs de liaison relient les trois bâtiments.

Avant de choisir leurs équipements, Romain, Brigitte et Bruno ont visité plusieurs élevages accompagnés de Nutréa. Ils sont également allés au Space afin de rencontrer différents équipementiers.

Maëva Jégou

Retrouvez l’intégralité du reportage en détail dans un prochain numéro de Filières Avicoles.